SUIVEZ-NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Assa Traoré, une millitante qui impacte toute une société

Depuis 5 ans, Assa Traoré dédie son quotidien à réclamer justice et vérité pour son frère Adama mort après son arrestation par la gendarmerie. Aujourd’hui l’ancienne éducatrice de 36 ans est devenue LA figure de lutte contre les violences policières en France. Sa détermination et son charisme lui ont permis d’attirer l’œil des médias du monde entier. Désormais, bien plus qu’une militante, Assa Traoré possède une influence qui dépasse les manifestations. Designers, marques de cosmétiques, chanteurs… ils sont nombreux à soutenir son combat et à la mettre en avant.  

Vendredi 7 mai 2021, des centaines de manifestants étaient rassemblés sur le parvis du tribunal de Paris pour soutenir Assa Traoré, jugée pour diffamation. L’affaire remonte à 2019, la militante publiait sur son compte facebook un manifeste intitulé “J’accuse” en référence à la célèbre lettre de Zola. Elle mentionnait dedans, le nom des gendarmes responsables de la mort de son frère. 

Sur le parvis du tribunal correctionnel, les manifestants, venus en masse, scandaient la mise en examen des policiers et plaidaient l’innocence d’Assa Traoré. Parmi cette foule, une majorité arborait ce qui est devenu l’emblème de la lutte contre les violences policières en France : le t-shirt du comité Adama

L’activisme à l’heure de la mode. 

©AFP

Si leurs prises de paroles sur les réseaux sociaux et lors des différentes manifestations ont permis au comité Adama de faire connaître leur combat au grand public, ils se démarquent également grâce à leur tenue. 

À chaque sortie publique, un dresscode est de mise, Assa arbore systématiquement le t-shirt du comité : noir avec une police blanche sur lequel est sobrement inscrit leur leitmotiv : Justice pour Adama, sans justice vous n’aurez pas de paix. 

Un avertissement qui en dit long sur la détermination de la jeune femme, qui n’a pas hésité à quitter son activité d’éducatrice spécialisée pour se dédier à la lutte contre les violences policières. 

Plus qu’une tenue qui permet de les identifier, ce t-shirt est devenu un symbole revendicateur, rappelant ceux du mouvement américain black lives matter qui utilisent également les vêtements comme symbole politique. 

Le comité Adama permet d’ailleurs à ses adhérents de pouvoir s’en procurer lors des manifestations. Un T-shirt qu’avait notamment mis en avant le rappeur Black M dans son clip “Je suis Français” et qui avait été censuré à la télévision. Preuve qu’il dérange et qu’il est devenu un réel symbole politique. 

Une muse des créateurs

Qu’elle arbore son afro mythique, des tresses ou un simple foulard en wax sur ses cheveux, Assa a le regard franc. Des traits parfois tirés, une émotion souvent visible mais une beauté exceptionnelle. Assa Traoré est devenue un visage, une voix, une coiffure qui a été choisie pour être la porte parole de victimes de la brutalité policière, des victimes d’un système au fonctionnement discutable. 

Ce charisme en a séduit plus d’un. À l’instar de grands mannequins, Assa a pu faire la une du prestigieux Vogue en 2019. 

© Vogue paris

Peinte par l’artiste Claire tabouret, son portrait a été choisi pour figurer en première de couverture du magazine. 

« Une couverture de magazine est un espace de visibilité. Elle est dans l’espace public, donc la question était (…) Quelle voix je veux porter ? (…) Et j’ai pensé que ce devait être la sienne. C’est un choix politique de représenter cette femme, dans ce contexte. C’est dire de quel côté je me tiens dans ce combat, avec mon arme, mes outils : la peinture.”

avait expliqué l’artiste.

Une femme qui inspire également au delà des frontières. En décembre dernier, la sœur d’Adama Traoré avait été choisie pour devenir l’une des égéries de la créatrice britannique Stella McCartney. Pour sa nouvelle collection engagée, la créatrice avait choisi de mettre en lumière le combat de l’activiste française. 

Lors de la sortie de son « Manifesto de A à Z », un abécédaire dans lequel chaque lettre représente un combat soutenu par Stella Mc Cartney, qu’Assa avait été choisie pour incarner le mot « accountable » qui signifie «responsable ». 

« Pour moi, être responsable, c’est perpétuer le souvenir de ceux dont la vie a été arrachée à cause de l’injustice. C’est rester digne et se tenir debout, coûte que coûte, pour montrer à nos enfants le chemin de la liberté et de l’égalité »

décrit-la créatrice sur le compte de la marque. 

https://www.instagram.com/p/CIL4lWgJIIL/?utm_source=ig_embed

Récemment, c’est la prestigieuse marque de Rihanna Fenty beauty qui lui rendait hommage, toujours sur instagram. 

« L’activisme noir est si puissant” (…) Les militants et militantes noires s’appuient sur un héritage de personnes courageuses qui luttent contre les injustices mondiales et s’efforcent de créer un monde meilleur pour nous tous. »

La marque a rendu hommage à ce qu’elle décrit comme « des femmes incroyables qui demandent l’égalité pour tous ». Parmi ces femmes, la militante originaire de Beaumont sur Oise, seule française du lot apparaissait accompagnée de grands noms comme Rachel Elizabeth Cargle, Tamika Mallory ou encore Kimberly Latrice Jones.

Un futur grand nom de la mode ? 

Si pour le moment Assa est dédie son quotidien à animer conférences, organiser des manifestations et soutenir les victimes, il sera bientôt possible de porter les créations d’Assa Traoré.  “Avant la mort de mon frère, j’étais créatrice et j’aimerais annoncer ici que c’est une activité que je vais reprendre. Ce sera la marque Maison Kaye” déclarait-elle en 2019 au journal les Inrockuptibles. Des vêtements en wax dans un style qui mêle l’Afrique à l’occident. 

Son combat touche également les chanteurs qui lui rendent hommage dans des morceaux ou dans des clips. 

Quelques jours après le décès d’Adama, le groupe Saisai vocal rendait hommage à la famille Traoré dans un touchant morceau devenu l’hymne des manifestations. 

Un morceau fort dans lequel ils partagent un message de soutien Pour la famille Traoré je suis Adama”(…) “S’il n’y a pas de justice il n’y aura pas de paix” ou encore “c’est comme s’ils ne savaient pas qu’on connaissait mieux qu’eux Adama en référence aux nombreuses allégations sur les causes de sa mort. 

Plus tard, la jeune chanteuse Mallaury a également rendu hommage au combat d’Assa dans un morceau éponyme dans lequel la sœur du défunt apparaît dans le clip.

Mais d’où tire t-elle ses inspirations ? 

Si certains pointent du doigt ses ressemblances jugées un peu trop poussées avec les mouvements politiques afro-américains, il est certain que la simple évocation du nom d’Assa Traoré provoque chez l’ensemble de l’opinion public une réaction. Fort heureusement pour la plupart des opinions positives. Assa a permis d’inspirer de nombreuses personnes et est devenue malgré elle la voix d’une génération dont on n’a pas fini d’entendre parler. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi